Wednesday, August 02, 2006

(L@W) Le comble de l'absurdité

Il fait chaud certes, mais dans le genre stupide, certains sur le floor

(entendez par la, les bureaux, mais ca sonne beaucoup mieux quand on dit le floor parce que c'est un Open Space ici, c'est Bloomberg screen et Reuters Cobra ici Monsieur... vous comprenez...)

trouvent que la clim est trop froide.

Alors effectivement quand des américains vous disent que la climatisation est trop forte, c'est qu'elle est vraiment forte ! (genre le café qui gèle sur place et la doudoune pour dire bonjour le matin aux collègues, je reconnais il fait pas chaud)

alors ils n'ont rien trouve de mieux que ... devinez quoi ... brancher un mini chauffage individuel !
(vous y croyez vous ? Moi j'ai encore du mal...)

Hallucinant, en me baladant sur le floor une source de chaleur importante se dégage d'un bureau, me prenant pour Sherlock Homes, je me décidais a enquêter sur cette source de chaleur inhabituel, et voila je tombe sur ça:

Comment vous dites déjà ... économie d'énergie ... hum ... y a du travail ...

6 comments:

geneline said...

Pas étonnée! J'ai la même "à l'envers". Nous avons séjourné dans un hôtel à Manhattan en hiver: dehors -20° C, dans notre petite chambre +35°C. Impossible d'ouvrir les fenêtres à cause de la clim, ni d'arrêter le chauffage. Seule solution, (sur les conseils de l'hôtelier) mettre la clim!

Jean-Philippe said...

Hallucinant quand meme...

kittyscarlett said...

c'est grave ! ils ne peuvent pas règler leur clim ?! quel gâchis, ça me fait mal rien que d'y penser...

TomateCerise said...

efferant! mais ou est passe le bon sens??!!

Carine said...

on touche le fond là...

laurence said...

Pas étonnée non plus, nous étions dans un appart en dec 2005 et il faisait si chaud que nous avions aussi les fenêtres ouvertes tellementil faisait chaud sans reglage possible... sans compter les magasins désaffectés tous néons allumés !