Tuesday, January 29, 2008

(Misc) Jerome Kerviel une justification : Mon bonus !


Voila on sait pourquoi Jerome Kerviel a fait ça !
C'était pour gagner plus !

What ?

Basé sur les information de MediaPart qui publie partiellement un compte rendu:

Jerome Kerviel nous dit qu'il a réalisé 55 Millions en 2007 (bel effort comme je le disait un junior c'est moins de 20 Millions)
Et qu'il a alors négocié un bonus de 300K Euros. Ben pas doué pour la négociation !
(Un pay out sur résultat c'est plus entre 5% a 9% en fonction de la seniorité)
Bizarre non ? Il aurait du toucher 3 Millions d'Euros !

Pas doué donc mais ambitieux, il décide sans doute de vouloir toucher quand même ses 3 Millions, l'année prochaine grace a un gain de ... 550 Millions ?!
Et c'est la qu'il s'emporte car avec 50 Milliards d'Eurostoxx et des variations de P&L de 500 Millions il devait sans douter viser les 25 Milliards de P&L soit 1,5 Milliards de bonus !

(Mais oui bien sur, Tu m'étonnes voyons les bonus c'est purement linéaire, non les polytechniciens gentiment alignés devant Jérôme vont se faire doubler sans broncher.
Mais bien sur...)

Mais de quoi parle t'on ? Personne ne remet en cause cette deposition si il se trouve qu'il s'agisse de la déposition ? Personne calcul un peu ?

Les partner managing director a Wall Street top eux dans les 2 Millions en moyenne,
Oui il y a des records comme un français dans la city chez Goldman Sachs a réussi l'exploit a toucher 100 Millions de $, et c'est le top bonus a Londres.
Une exception !

Mais Jerome Kerviel lui il voulait faire 1,5 Milliards.

Ca n'a pas de sens, le chiffre tient pas la route.

Bon ma theorie tient toujours.... Jerome Kerviel

Autre point ceci dit c'est très habile, maintenant les médias vont se déchainer sur ces tradeurs trop payes, sur l'appât (dangereux) du gain... etc ...

Pour info en Octobre dernier un tradeur de Calyon qui avait dépassé sa limite (350 Millions de $) a etait mis a la porte manu militari et le management avec ... l'article ici

L'avis a lire chez les voisins Duo&Co (ben oui on est sur blogspot entre voisins non ?)

9 comments:

Laurent said...

Comme de nombreux blogueurs, je suis aussi pour la défense de Kerviel. Le pauvre n'est qu'une victime de ce système financier à la con.
Tant mieux s'il a mis un grain de sable dans la machine.
Mon billet sur le sujet http://www.adicie.com/archives/113

Jean-Philippe said...

@laurent,

libre a toi, Donquichotte avait un combat similaire au tien.

A priori et c'est mon avis Jerome Kerviel n'est pas une victime mais quelqu'un qui a casse une belle machine (Equity and derivatives a la Société Generale), maintenant ne t'attends pas a ce que je me larmoie sur ça,
Ouais bon la vie continue la planète tourne, sur les marches financiers rien ne c'est passé, La Societe Genequoi ? Comme disent mes collègues US.

Que Jerome se fasse condamner a la prison c'est logique au vu des lois française, si ça tenait qu'a moi je dirais bof non, c'est pas si grave.

Simplement l'information est noyé sur un tissu de bêtises incroyables, c'est plus ça qui me fait réagir.

Anonymous said...

Scoop ! On vient tout juste d'avoir l'explication du president de la SG sur France 2.
"Mr Pujadas, je vais vous expliquer...(suspens)...voila, nous on a des radars fixes et des radars mobiles...le gars il a la capacite de se faire flasher a 150km/h et sans ralentir...oui sans ralentir Mr Pujadas ! il peut changer de voiture !!" Et oui voila ! vous n'aviez pas compris mais Kerviel contre SG c'est le 4ieme episode de Matrix, Bouton vient de nousle confirmer

Daniel said...

Bravo pour votre Blog!
Clairement les Journalistes ne font pas leur travail sur cette affaire!

- 50bios de positions sur le marche ce sont des gains/pertes QUOTIDIENNES d'environ 500mios d'euros et ce pendant des semaines !!!

Personne sur terre ne joue des sommes pareilles, aucune Banque, aucun Hedge Fund. Une telle position ne peut etre le resultat que d'une BOURDE monumentale qu'il a cherche a cacher par des ecritures fictives.

A moins que Bouton ai raison, Kerviel c'est peut etre Neo et il est dans une autre dimension de Matrix...

Dolce said...

Je n'irai pas pleurer sur son sort, mais comme j'ai deja du le dire, j'espere qu'il a l'intention de se reconvertir dans autre chose (la peche au saumon, la cueillette des olives en basse provence....)

Jean-Philippe said...

@Anonymous,

Pas mal l'analogie, ca va pas brouiller les pistes,
Pas du tout.

La comparaison avec les voiture ca vient du conseil d'administration ? C'est une idée du type de chez peugeot

Jean-Philippe said...

@Daniel,

On est je crois en ligne, ca se fait de tels montants c'est absurde, mais c'est une porte ouverte geante pour les medias....

Ah oui vous comprenez ces tradeurs ils sont vraiment greedy...

C'est vrai mais bon...

Ce qui est plus surprenant c'est que le pdg il sorte pas un truc plus factuel et intelligent avec la matière grise qu'ils ont ils n'arrivent qu'a nous dire que Jerome Kerviel changeait de voiture c'est un peu léger ...

Jean-Philippe said...

@Dolce,
Je crois qu'il a pas le choix, ceci dit il pourra toujours écrire un livre.

"Macro excel 101" etc etc ...

Joe said...

@Anonymous,
Vous avez tout faux !
Jerome Kerviel est le fils cache de Joe Dassin.
D'ou l'allusion de Bouton aux voitures...
Vous ne me suivez pas ?
Ok...Tout est la :

Artiste: Joe Dassin
Titre: La Bande à Bonnot
Album: Le Chemin De Papa (1969)
Lyrics:

À la Société Générale
Une auto démarra et dans la terreur
La bande à Bonnot mit les voiles
Emportant la sacoche du garçon payeur
Dans la De Dion-Bouton qui cachait les voleurs
Octave comptait les gros billets et les valeurs
Avec Raymond-la-Science les bandits en auto
C'était la bande à Bonnot

Les banques criaient "Misérables!"
Quand s'éloignait le bruit du puissant moteur
Comment rattrapper les coupables
Qui fuyaient à toute allure à trente-cinq à l'heure?
Sur les routes de France, hirondelles et gendarmes
Etaient à leurs trousses, étaient nuit et jour en alarme
En casquette à visière, les bandits en auto
C'était la bande à Bonnot

Mais Bonnot rêvait des palaces
Et du ciel d'azur de Monte-Carlo
En fait il voulait vite se ranger des voitures

Mais un beau matin la police
Encercla la maison de Jules Bonnot
À Choisy, avec ses complices
Qui prenaient dans sa chambre un peu de repos
Tout Paris arriva à pied, en tram et en train
Avec des fusils, des pistolets et des gourdins
Hurlant des balcons, les bandits en auto
C'était la bande à Bonnot

Et menottes aux mains
Tragique destin
Alors pour la dernière course
On mit dans le fourgon la bande à Bonnot