Saturday, September 16, 2006

(USA) Direction case prison pour l'inventeur des Freedoom Fries ?

Le (House representant) Bob Ney risque la prison, non pas parcequ'il est republicain (qui a dit quoique ?) mais il vient de plaider coupable dans de multiples affaires de corruptions.
Bob Ney, c'est le sisnistre inventeur de l'idee de remplacer les "French fries" par "Freedoom fries".
A son actif il a aussi du lobbisme aupres de Colin Powell pour alleger les sanctions contre l'iran, apres avoir touche de l'argent de source douteuse... Bef un bon patriote quoi ...

Source Superfrenchie

1 comment:

transall said...

Bonsoir,

C'est rassurant quelque part de constater que le niveau de corruption n'épargne pas les U.S.A., depuis le temps qu'ils nous traitent de "république bananière".

Quant aux "Freedom fries", j'avoue que sur l'échelle de Richter du ridicule (je n'ose dire "de la connerie") ce type d'appellation se situe au plus haut.

Pour être honnête, je n'ai vu aucun de mes compatriote scandalisé par le changement de nom, par contre tout le monde a pris le parti d'en rire, la plupart d'entre nous considèrant les frites comme une invention purement belge (rendons à César ce qui est à César).

Bref, je ne sais pas si l'individu à l'origine des "Freedom fries" croyait vraiment en sa croisade, mais il a fortement contribué à faire rire des pans entiers de la société française accoudés au bistrot du coin... Rendons lui au moins ce mérite!!!

Amitiés,

Didier (photo blog)